Pronom très personnel

Demain

Demain
tu te réveilleras
tu te lèveras 
tu iras à la fenêtre
tu ouvriras les rideaux de la pluie
tu inspireras cet air et cette eau
et puis tu attendras--
 
La vie saura recommencer.
 
YP, le 31 juillet 2017
 
 

Lundi matin

Tout semble conspirer contre toi

l’échelle qui se dessine déjà sur ton collant tout neuf

le froid qui saisit ton visage de ses mains transies

la tartine de gelée sur le pare-brise qu’il va falloir gratter

et on est à peine lundi !

Alors tu regardes le ciel

tes poings prêts à se lever

pour maudire la terre entière !

Alors tu regardes le ciel et tu vois

les nuages épars, tachés du sang de la naissance de ce nouveau jour

la lune timide, presque effacée, restée pour l’heureux événement

un avion un peu en retard pressé de les rejoindre.

Alors tes mains s’ouvrent

et tu laisses échapper un sourire:

“Finalement, encore une belle journée qui s’annonce!”

 

YP, le 29 novembre 2015

 

Tu (2)

Que s'est-il passé autour de toi ? 
  Le plus jeune encore au club de bridge et au petit déjeuner quotidien à la légion américaine et te voilà à présent sans partenaire et le plus âgé autour du café insipide qui refroidit dans ta tasse.
  La liste des amis intimes s'allongent dans la rubrique nécrologique du journal de ta ville. Tu n'as plus personne qui te rend visite. C'est toi à présent qui va les saluer, eux prisonniers de la terre et toi figé déjà, dans ce monologue quotidien dont les paroles n'ont plus aucune importance. 
  La maison est vide aussi. Le lourd manteau de solitude que tu portes depuis bientôt un an, courbe tes épaules et te fait claudiquer. Ta voix me semble venir de bien trop loin. Tes yeux se voilent mais tu ne veux pas me fâcher alors tu ne me dis pas cette phrase que j'entends:   
"J'ai vécu trop longtemps!"

YP, le 8 avril 2015

Tu (1)

Tu en as raté des bus et des trains
et bien des avions sont partis sans toi.
Tant d’heures écoulées
ont arrosé patiemment l’herbe et les routes qui ne t’attendaient plus.
Et pourtant te voilà arrivé devant cette porte:
le miracle de persister à mettre un pied devant l’autre!

YP le 12 juin 2015

 

 

 

Write a new comment: (Click here)

SimpleSite.com
Characters left: 160
DONE Sending...

sophie | Reply 13.03.2015 12.13

superbe Yvonne!

marie-georges | Reply 13.03.2015 07.16

J'adore tes poèmes et cette photo me rappelle la visite d'un village près de Mandelieu où la guide nous avait expliqué l'importance du doigt sur lequel la bague

See all comments

| Reply

Latest comments

30.04 | 20:18

Merci, Jo! Très gentil à vous :)

...
23.04 | 03:10

Superbe et fabuleusement réconfortant. Merci Chère Amie. Jo Cassen

...
06.01 | 23:11

Merci pour ces beaux partages !!

...
06.01 | 22:57

Beau !

...
You liked this page
Hi!
Make your own website like I did.
It's easy, and absolutely free.
AD