Poèmes pour filles et garçons (2)

Les peluches de la classe de Mme Péralta

Pour Parker,

Que font donc les peluches, petits animaux sages,

lorsque tous les élèves ont pliés leurs bagages

et pensent avec erreur qu’au chaud dans leur panier

Médor et  Rosaline sont toujours fiancés?

 

Ce soir, sur le tapis d’un bleu comme leur nuit,

ils sont tous réunis pour célébrer ainsi

l’union de Rosaline avec le beau Pandi!

Pandi, c’est le panda et il est très gentil!

 

Les voilà tous dansant célébrant avec joie

Leur mariage d’amour selon la tendre loi!

Il y a un gâteau, des boissons, des bonbons

même Médor est heureux, quel  bon chien, si mignon!

 

Et voilà ce que font nos amis les peluches

Lorsque nos chères abeilles dorment bien dans leurs ruches

Mais vous ne verrez  rien, demain, sur le tapis

Sauf peut-être une miette du gâteau de Pandi!

 

YVONNE PÉRALTA (LE 30 mai 2013)

La loutre

Je suis une loutre, une loutre de mer :

J’aime les coquillages et les gouffres amers !

Je lis des tas de livres sur mon dos et j’aime ça,

Mais ce que je préfère, c’est chanter l’opéra!

 

Avec la p’tite Charlotte, on hurle, on fait les folles :

Il faut nous entendre crier et danser l’rock and roll,

Le chacha, le tango, la salsa comme à Rio !

C’est nous les deux plus belles : on bouge avec brio !

 

La vie est bien trop chouette pour se faire du souci :

On rit, on danse, on joue : on s’ra toujours jolies !

La vie est bien trop courte pour se faire des ennuis

Je suis la loutre et puis Charlotte c’est mon amie !

 

YVONNE PÉRALTA (le 31 mai 2013)

 

 

 

Le gorille

Le gorille selon Théo

Pour Théo,

Dans la forêt vierge, il y avait
Un gros gorille qui dessinait
Et qui peignait sans s'arrêter
Surtout avant le déjeuner!

Il dessinait en souriant
À sa femme aux yeux si charmants
Qui elle devait travailler dur
Pour lui acheter de la peinture!

Il aimait bien imaginer
La vie dans une ville animée
Pas dans ses branches si isolées
Mais en plein centre de Broadway!

Il dansait, chantait en peignant
Il était l'chouchou des enfants
Qui riaient en le regardant
Chanter et danser en rêvant!

Mais un jour, il a disparu
Aucun gorille ne l'a revu
En Amérique, il est allé
A New-York, sa chance tenter!

Il est aujourd'hui un artiste
Peintre et chanteur, mais souvent triste
Car certains moments il repense
A sa forêt vierge, et il danse!

YVONNE PÉRALTA (le 22 mai 2013)


 

 

Chanson du loup triste

Le loup selon Rowan

Pour Rowan N,

Je suis un loup sans dent

J’ai été trop gourmand

J’ai croqué Grand-maman 

Et voilà que maint'nant

Je suis un loup sans dent !

 

J’aurais dû m’arrêter

Aux sept petits biquets !

J’étais bien rassasié

Surtout d’avoir mangé

Les frères du p’tit Poucet !

 

Je suis un loup sans dent

J’ai été trop gourmand

J’ai croqué Grand-maman

Et voilà qu’maintenant

Je suis un loup sans dent !

 

Les trois petits cochons

Ils étaient vraiment bons

Au chaud dans mon bedon !

Et le p’tit chaperon

Aussi doux qu’un bonbon !

 

Je suis un loup sans dent

J’ai été trop gourmand

J’ai croqué Grand-maman

Et voilà que maint'nant

Je suis un loup sans dent !

 

Ils n’ont plus peur de moi,

Les enfants dans les bois

Ils se moquent de moi

Quand je mange sans émoi

Ma soupe aux petits pois !

 

Je suis un loup sans dent

J’ai été trop gourmand

J’ai croqué Grand-maman

Et voilà que maint'nant

Je suis un loup sans dent !

 

YVONNE PERALTA (le 19 mai 2013)

Skylander Giants

Skylanders selon Hamilton et Miles

Pour Hamilton et Miles,

On aime bien l’école,

Le foot et le baseball,

Mais ce que l’on préfère

C’est les jeux vidéo !

 

Skylander, les géants

Ceux qui veulent tout détruire,

Et les supers robots

Qui vont tout reconstruire !

 

C’est la guerre, les batailles,

Les ennemis, les héros !

C’est génial de jouer

A ces jeux vidéo !

 

YVONNE PERALTA  (le 17 mai 2013)

Le p'tit chien de Soren

Le p'tit chien selon Soren

Le p'tit chien de Soren
est un p'tit chien qui danse!

Il est né un beau soir 
où la lune était pleine:
elle roulait dans le ciel
Disque froid, lumineux!

 L'animal fort curieux
Ouvrit grand ses p'tits yeux
Pour voir qui tout là-haut
Faisait ce beau tapage!

''C'est moi, lui dit la lune,
Je m'ennuie toute seule.
Les étoiles sont bêtes
et restent sans bouger!

Viens danser avec moi
Dans mes bras de lumière
Viens danser avec moi
Prends ma main, rejoins-moi!''

C'est ainsi que le soir
des nuits de pleine lune
petit chien disparait
et Soren le cherche!

Si tu levais les yeux,
là-haut où vit la lune
tu verrais dans le ciel
ton petit chien qui danse!

YVONNE PÉRALTA (le 17 mai 2013)

Le brochet

Le brochet selon Tommy

Pour Tommy

Un brochet amoureux

D'une jolie brochette

Nageait tout malheureux

Dans son lac-maisonette.

 

''Tout l'monde a peur de moi

Je suis comme un requin,

Dans ce lac je suis roi

Le soir et le matin!

Je voudrais me marier

Ne plus tout seul chasser,

Je voudrais des bébés

Avant d'être trop agé!''


Disant cela, hélàs,

Il gobe un moucheron,

Et le voilà pêché:

Adieu, mon beau poisson!

 

YVONNE PÉRALTA (le 3 mai 2013)

 

 

 

 

Maddie et son otarie

L'otarie selon Madeline

Pour Madeline,

L'otarie de Maddy
n'est pas comme tout le monde:
elle aime les lundis
et frites qui sont rondes.

Le poisson et le riz
c'est ce qu'elle préfère
manger dans son grand lit
en déclamant des vers!

L'otarie de Maddy
est un peu différente
des autres otaries
Surtout quand elle chante!

Sa voie est très jolie
Belle comme l'horizon
Sur la mer étourdie
Qui reprend sa chanson!

Maddy, ô mon amie,
Si mignonne et si sage
Tu es pour l'otarie,
Le plus beau paysage!

YVONNE PÉRALTA (le 14 mai 2013)

La Tour F.L.

La tour Eiffel selon Isabella

Pour Isabella, 

Il en fallu des boulons

Et des morceaux de fer, ma belle,

Pour te faire tenir bien d’aplomb

Squelette au cœur d’acier dentelle !


Mais pourquoi F. L. t’appeler?

Comme pour dire France et Liberté ?

Pourquoi ne pas choisir P. B. ?

Comme pour Paris et sa Beauté ?


On te dit girafe ou bien reine,

Pour moi, tu es enchanteresse :

Tu es le phare des âmes en peine,

Car de ton Paris, la déesse !


YVONNE PÉRALTA (le 16 février 2013)

 

 

 

 

 

Le hibou

Le hibou selon Mallory

Pour Mallory, 

Hou, hou ! C’est le chant du hibou

Debout dans les bambous !

Dans les bambous ? T'es pas fou ?

Pourquoi pas en boubou

Sur un gros caribou ?

 

Les hiboux chantent toujours

Dans la forêt lointaine :

Ils chantent leurs amours

Pour l’coucou dans leurs chênes !

Allez, on reprend tout !


C’est l’histoire bien idiote

D’un hibou dans son chêne,

Il chante et il radote

Au coucou qui enchaîne :

« Coucou, hibou, coucou, hibou ! »


Et bien voilà, très beau poème !

YVONNE PÉRALTA (le 16 février 2013)

 

 

 

 

La chanson des pandas

Des pandas selon Allyson

Pour Allyson, 

Dans la forêt d’bambous,

Les voilà tous debout

Dansant à petits pas

Ils font la bamboula !

 

Nounours noirs et blancs

Gigotent en chantant

Sur un air espagnol

Cette chanson très folle :

 

«  Nous sommes des pandas

Des pan-pans, des da-das,

Nous sommes des grands fous

Nous n’mangeons qu’des bambous ! 

 

Nous maquillons nos yeux,

Ça fait pas très sérieux

Et nous avons six doigts

Ça étonne le bourgeois !

 

Nous sommes des pandas

Des pan-pans, des da-das,

Nous sommes des grands fous

Nous n’mangeons qu’des bambous ! » 


YVONNE PÉRALTA (le 15 février 2013)

Mon boa

Le boa selon Mallory

Pour Vivian, 

Il est beau mon boa

Dans son beau baobab!

Mais là, il a bobo :

L’a mangé beaucoup trop,

Beaucoup trop de babas !

Bah, t’es bête, beau boa,

De bouffer tant d’babas !

Boucle autour de mon cou

Pour un très gros bisou !

 

YVONNE PÉRALTA (le 15 février 2013)

 

La girafe

La girafe selon Rowan U

Pour Rowan U, 

Elle est là,

Silencieuse

Indolente 

Ruminante!

 

Coup rallonge

Allongé

Faut une longe

Pour grimper !

 

Tu arrives

A sa tête

Ah, ses yeux :

Deux bijoux !

 

Elle est belle

Elle le sait

Elle parade :  

Vache d’Afrique !

  

YVONNE PÉRALTA (le 2 février 2013)

L'été

Enfin!
Sortez les maillots de bains!
Tous à la plage
Pas un nuage
Faut profiter
Faut s'amuser!


Crème à bronzer
Crème glacée
On fait trempette
Et c'est très chouette!


4 juillet
14 juillet
On fait la fête
Toute la journée!


C'est les vacances
On rit, on danse...
Vive l'été!

YVONNE PÉRALTA (le 6 mai 2013)

Retour

Quatre jours loin de l'école: me voici dans le couloir et mes 28 élèves devant la porte, bras chargés de bijoux fantaisie, de peluches, de chocolat, de caramels, de cartes, de poèmes et de gros, gros câlins!
Et moi de repéter: "Faut pas serrer trop fort, mon chéri, mon garçon, ma petite souris" Et je les chahute tous, passant ma main dans leurs cheveux, traçant leurs mentons de mon doigt! Et ils m'entrainent dans mon fauteuil et je dois fermer les yeux à cause de la surprise!
Et je commente à chaque carte, à chaque dessin, à chaque petit paquet ouvert. Et je tombe sur cette phrase, dans cette carte de ce garnement de garçon :
"JE T'AIME PLUS QUE MA VIE!" Et je pleure, pas des torrents, juste deux rivières silencieuses, heureuses qui tracent leur joie sur mes joues. Et j'entends une petite voix, dans le lointain de mon bonheur : "Je t'avais bien dit qu'elle allait pleurer!".

YVONNE PÉRALTA (le 25 avril 2013)

Le grillon de Villon

Sur la grille de mon gril

Vivait un gros grillon,

Un grillon gris de ville

Grillant des vers de Villon.

Que fais-tu à griller 

Ces vers, dis, gris grillon? 

Ce sont des vers-de-gris

Que j'aime vermillon :

Quand ils grillent sur mon gril

Ils se changent en grigri,

Et je deviens grillot 

Qui chante des chansons!


YVONNE PÉRALTA (le 9 mars 2013)

 

 

Géographie!

Pour la grand-mère de Hamilton, Lilibeth

Cousine Odile vit dans les îles

Cousin Natole sur un atoll. 

Cousine Hélène vit dans les plaines

Cousin Gaston vit dans les monts.

Cousine Aimée sur un glacier

Cousin Albert sur une rivière. 

Eh, mes cousins, j'veux des câlins! 

Partez demain au p'tit matin:

V'nez sous mon toit, venez chez moi!

 

YVONNE PÉRALTA (le 8 mars 2013)

 

Mes couleurs

Pour Coralise qui en voit de toutes les couleurs,

Blanche est la neige

Qui recouvre la queue

Du petit écureuil.

 

Gris est l’écureuil

Qui croque dans son nid

Une jolie noisette.

 

Marron est la noisette

Qui se souvient encore

De son père arbre.

 

Vert est l’arbre

Qui sous ses feuilles abrite

L’oiseau chanteur.

 

Rouge est l’oiseau

Cardinal en son chant

Qui monte vers le ciel

 

Bleu est le ciel

Contemplant amoureux

Le chaud et doux soleil.

 

Jaune est le soleil

Qui donne des couleurs

A la peau de l’enfant.

 

Rose est l’enfant

Qui écrit ce poème

En regardant la neige.

 

YVONNE PÉRALTA (le 5 mars 2013)

Write a new comment: (Click here)

SimpleSite.com
Characters left: 160
DONE Sending...

Mme Péralta | Reply 20.02.2013 10.51

Merci, Mallory, d'aimer mon poème. Je le trouve très amusant!

mallory nelson | Reply 18.02.2013 19.22

merci pour faire mon poeme pendent les vacences! je suis tres heureux avoir un poeme!

Mme Péralta | Reply 05.02.2013 14.07

Chere Rowan U, je suis tellement heureuse que tu aimes ce poème! Tu es très gentille, ma petite girafe

rowan u | Reply 04.02.2013 17.34

Je vous remercie de mon poeme. J'ami beaucoup

See all comments

| Reply

Latest comments

16.11 | 20:57

Thanks for your comment. :)

...
26.10 | 13:49

Simple direct plainly spoken imagery, and a quiet inside the persona that speaks the truth of its human heart.

...
30.04 | 20:18

Merci, Jo! Très gentil à vous :)

...
23.04 | 03:10

Superbe et fabuleusement réconfortant. Merci Chère Amie. Jo Cassen

...
You liked this page
Hi!
Make your own website like I did.
It's easy, and absolutely free.
AD